fbpx

Vous avez du mal à ne pas parler ? Le silence peut paraître gênant sous certaines circonstances. Pourtant, le silence est un luxe qu’il faut apprendre à apprécier.

Peu de gens savent apprécier le silence

Lorsqu’on parle du silence, on l’associe souvent à quelque chose de négatif car il peut être signe d’ignorance, de solitude, de tristesse et donc de malaise.

Un discours souvent précipité

Beaucoup d’entres nous ont l’habitude de parler très vite, et parfois trop vite. Nous parlons sans réfléchir, sans structurer notre pensée. Pourtant, prendre son temps, apprendre à laisser des espaces de silence vous permet de donner du fond à votre pensée, de construire votre raisonnement et d’utiliser les bons termes pour l’exprimer.

Une pensée bien structurée donne de l’impact à votre discours. Laisser des “blancs” vous permet de respirer et de reprendre le fil de votre pensée.

Un bruit constant

Faites-vous partie de ceux qui vivent constamment avec un bruit sonore ? Musique, radio, télévision…

Notre environnement sonore est rarement silencieux. Dès qu’un moment de silence apparait, nous nous empressons de le couvrir par un fond sonore agréable. Nous allumons la télévision en rentrant du travail, allumons la radio en entrant dans notre voiture, partons de chez nous les écouteurs dans les oreilles… C’est comme si nous souhaitions échapper à ces instants de silence, couvrir ces instants à soi et ainsi nous empêcher d’entendre nos pensées.

Pourtant, le silence aide à se canaliser et à faire le point sur soi-même

Il est à la base même de la méditation : faire silence autour de soi pour faire silence en soi.

Il permet de vous donner accès à vos pensées, à vos émotions et de vous concentrer sur votre intérieur. Pour apprendre à se connaître soi-même, il est essentiel de savoir faire des pauses silencieuses pour se re-concentrer sur soi. Contrairement à ce que l’on pense, méditer n’est pas seulement une pratique qui se fait assis en tailleur pendant plusieurs minutes. Vous pouvez pratiquer des mini-méditations à tout moment de la journée, pour prendre le temps de respirer et de se focaliser sur soi.

Attention toutefois, ce n’est pas un exercice facile, surtout lorsqu’on est habitué à camoufler ses pensées par le bruit ou à éviter ses pensées intérieures plus profondes. Mais rappelez-vous qu’atteindre ses pensées souvent cachées vous permettra d’atteindre une autre facette de vous-même, celle qui est essentielle à votre épanouissement et votre équilibre de vie.

Ce que le silence vous apportera

Une fois qu’il est apprivoisé, le silence procure plusieurs bienfaits.

  • Meilleure connexion et connaissance de soi;
  • Plus grande sensibilité et intuition;
  • Prise de distance par rapport à ce qui nous arrive;
  • Calme;
  • Diminution de l’anxiété et du stress;
  • Plus grande ouverture à soi, et potentiellement aux autres;
  • Prise de décision éclairée;
  • Meilleure concentration;

Alors comment remettre du silence dans nos vies ?

Je vous livre mes conseils de développement personnel pour apprendre à retrouver du silence dans votre quotidien

1. Freiner votre réflexe de mettre du bruit constamment partout autour de vous.

2. Instaurer une routine matinale silencieuse

Prenez le temps chaque matin de garder 3 minutes de silence pour vous. Un moment idéal pour ne penser à rien avant de démarrer une journée pleine de préoccupations. Prenez également 3 minutes avant de vous coucher : demandez-vous ce qui vous a rendu heureux aujourd’hui et terminez votre journée sur une note positive.

3. Prendre une minute à soi avant d’entamer une activité (manger, travailler, etc.)

4. Apprendre à être en silence même en famille ou en couple, pendant un moment.

5. Prendre une marche sans écouteur sur les oreilles.